Verdir Carnot

Nous avons engagé depuis quelques années avec mes élèves de seconde et volontaires d’autres classes un projet de verdissement et de sensibilisation à la biodiversité. En voici quelques objectifs :

Le lycée comme lieu de vie

Parti du constat que notre lycée de centre ville est essentiellement bétonné, le premier objectif de ce projet pédagogique est d’améliorer le lieu de vie de près de 2000 élèves, enseignants et personnel.
Il s’agit de sensibiliser à l’importance de la biodiversité et du verdissement des villes. La présence d’éco-délégué doit être mise en valeur.
Dans ce projet où chacun doit prendre en considération l’autre, comprendre que chaque action peut avoir un impact sur la vie de tous et intégrer que les droits sont assortis à des devoirs, nous espérons que chaque élève deviendra un peu plus citoyen.
Le coût écologique du numérique, l’empreinte carbone sont évoqués.

Travailler en équipe

Les élèves travaillent en groupe avec professeurs et agents du lycée : nous avons déjà réalisé avec ces groupes d’élèves et d’agents quelques modestes plantations à partir de donations, parents d’élèves et collègues, mais nous manquons de moyens.
Verdir Carnot

Le premier objectif de ce projet pédagogique est d’améliorer le lieu de vie de près de 2000 élèves, enseignants et personnel.
Il s’agit de sensibiliser à l’importance de la biodiversité et du verdissement des villes.

Communiquer

En interne

Il faut communiquer en interne : direction, intendance, et agents, coordonner ce projet avec celui des enseignants de SVT (Me Gorgibus), du groupe PERSEVAL de la SEP (Me Variniac), et de Générations/Biodiversité (Me Lisewski).

Vers l’exterieur du lycée :

​La mairie (précédent mandat 2018-2019,) avait réagi positivement aux demandes des différents groupes. Les services  espaces verts de la ville de Bruay (Contact: M.Berthelin) se sont déplacés pour réaliser un bilan technique dans l’enceinte du lycée (Bilan de la visite: M.Jeanne). Le service communication a également fourni son aide pour faire parler de ce projet. Photos et articles ont été publiés: Verdir Carnot-marie de Bruay

Ces aides bien qu’appréciables n’ont pas permis de finaliser le projet.

​La région n’avait à l’époque (2016-2017) pas donné de réponse, même négative, aux multiples mails des élèves.

Mathématiques et numérique

Sur un volet plus didactique, une mesure sur plan numérique (Geoportail) et sur le terrain des surfaces à gérer doit être réalisée. Il en existe déjà des versions travaillées par les élèves de seconde.
Ces derniers ont également conçu des feuilles calcul automatisées pour le calcul de devis : plants, bacs, outillage. Elles doivent être finalisées.

Projet basé sur les essences locales, Il est tout de même prévu l’ajout de quelques espèces non locales: Lilas (cour Nord), Osmanthe (espace intérieur sous dôme) et Abelia ne figurant pas parmi les espèces locales avec Plantons le décor.